MENU

Les écoles de ParisTech très heureuses de lancer leur coopération avec l’Université de Nairobi

L’Agence Erasmus+ publiait le 16 juillet dernier les résultats de l’appel Mobilité internationale de crédits. Les écoles de ParisTech, représentées par MINES ParisTech, ont remporté cet appel pour financer des mobilités avec l’Université de Nairobi.

 

5 écoles de ParisTech – AgroParisTech, Chimie ParisTech, Ecole des Ponts ParisTech, Institut d’Optique, MINES ParisTech - ont remporté en 2019 l’appel ADESFA (Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur en Afrique) pour explorer les opportunités de coopération avec l’Université de Nairobi au Kenya et deux universités ghanéennes – la Kwame Nkrumah University of Science and Technology (KNUST, Kumasi) et la University of Mines and Technology (UMaT, Tarkwa). Deux missions ont déjà été effectuées en Afrique et ParisTech a eu le plaisir d’accueillir une délégation de l’Université de Nairobi en février à Paris.

Pour prolonger cette phase exploratoire et permettre aux personnels et étudiants de part et d’autre de mieux se connaître et de travailler ensemble, toutes les écoles de ParisTech ont postulé pour un financement européen, la Mobilité internationale de crédits Erasmus+.

Les écoles de ParisTech ont été heureuses d’apprendre le 16 juillet qu’elles avaient remporté cet appel. En effet, elles pourront ainsi financer dans les trois années qui viennent des doctorants qui souhaitent effectuer un séjour de recherche dans les laboratoires des écoles de ParisTech, es étudiants des écoles franciliennes qui veulent effectuer un stage au Kenya, ou bien encore des personnels administratifs et académiques qui pourraient se former mutuellement ou donner des cours aux étudiants.

Les écoles de ParisTech vont dorénavant s’employer à organiser cette mobilité avec leur partenaire, l’Université de Nairobi, afin que les échanges puissent démarrer dès que la pandémie actuelle permettra de nouveau les voyages de part et d’autre.

 

LES ÉCOLES de ParisTech